BLOG

Comment Survoltage m'a aidé à mieux comprendre ma consommation électrique ?

Retour d'expérience de Christian Bourgeois, un utilisateur de Survoltage qui a acheté des prises connectées pour mieux comprendre la consommation de ses équipements et supprimer les veilles inutiles.

N'hésitez pas à nous envoyer votre retour d’expérience à bonjour@survoltage.fr
Smart phone displaying the application survoltage
Temps de lecture : 10 min  
Suite à mon changement de contrat d'électricité, j'ai voulu aller plus loin et mieux comprendre les courbes journalières de Survoltage. Je possède une maison avec un tas de petits éléments électriques, mais tout mis bout à bout cela représente une consommation électrique non négligeable. Mon chauffage principal n’est pas électrique. Je n’ai bien entendu pas de tableau électrique intelligent, donc il m’est impossible de connaître les matériels qui consomment le plus ou de connaître ceux qu’il serait souhaitable d’arrêter pour optimiser ma consommation.

Je ne suis pas un geek, je souhaitais trouver une manière simple de mettre en place un système me permettant de faire une analyse relativement exhaustive de mes installations électriques sans que cela me coûte cher. 

Pour identifier la consommation électrique de mes différents postes électriques, je me suis acheté une petite prise connectée ayant aussi la fonction de wattmètre. Vous pouvez en trouver sur différents sites, pour ma part j’ai pris le produit Tp-link : 
À l’aide de l’application Survoltage, j’ai pris un jour type de la semaine pour analyser les différents postes de consommation. Durant cette journée type, nous n’avons pas utilisé de lave-vaisselle, de lave linge ni de sèche linge. Le but étant de voir quels sont les petits éléments responsables de ma consommation électrique. 
Ci-dessous la consommation électrique de ma journée type : 
Un premier coup d'œil, ma journée type me révèle que je consomme un peu moins d' 1 kW le matin avant d’aller travailler et aux alentours de 2,2 kW  le soir, ce qui représente une facture de 1,49€ par jour.  Ce qui représente un peu plus de la moitié de la consommation établie sur la journée. Mais comment a été consommée l’autre moitié ? J’ai analysé la consommation de mes appareils électriques qui sont toujours branchés sans que j’agisse dessus. Je les ai analysés sur une période de 24h. Dans un premier temps, j’ai analysé la consommation de mon combiné réfrigérateur/congélateur qui a moins de 10 ans. Les courbes sont les suivantes : 
J’ai répété la mesure sur plusieurs jours et elle est relativement constante quel que soit le jour. La mesure a été faite sur le mois d’octobre avec une température dans la pièce de 20 degrés. Le montant est de 0,30€ par jour, ce  qui représente une somme de 9€ par mois. Je possède un congélateur dans mon sous-sol dont j’ai mesuré la consommation, ci-dessous le résultat, soit un montant de 3,8€ par mois :
J’ai aussi un vieux réfrigérateur que j’utilise de temps en temps, surtout l’été pour y mettre des boissons, mais que je conserve allumé toute l’année et ce dernier a plus de 20 ans. Ci-dessous la consommation de ce dernier, ce qui représente 2,33€ par mois :
Si je cumule ces différentes abaques, j’obtiens une consommation globale de 5,4 kW, il reste en 1,2 KW que je n’ai pas encore identifié. Je possède une télévision avec une Freebox Révolution, la partie satellite avec le lecteur DVD est déportée de la partie box. Ces deux appareils sont sur la même prise. J’ai pris les mesures en mode veille pour connaître la consommation de l’ensemble des appareils. Sur cette première, il est à noter que j’avais éteint ma télévision, mais le satellite de ma Freebox était resté allumé sans que je ne m’ en aperçoive : 
Prise de la consommation sur la même prise, mais cette fois avec le satellite de la box éteint et c’est surprenant car j’ai une consommation identique que le satellite soit allumé ou non :
Consommation de la box elle-même :
Le cumul de mes appareils en veille pour la télévision et la connexion internet représente une consommation électrique de 0,955 kwh par jour, soit 0,21€ par jour et 6,38€ par mois.

Dans un premier temps, Survoltage m’a permis de prendre conscience des économies qu’il m'était possible de faire et ce grâce à la proposition de changer de contrat. La promesse des économies est de l’ordre de 48% (ma facture passerait de 1438 € à 899 €). Rien que pour cette recommandation l’installation de l’ application est pertinente.
Le second avantage de Survoltage est qu’il m’a permis de mieux comprendre quels étaient les appareils consommateurs, ainsi que d'identifier ceux qui en veille consomment inutilement de l’énergie. Pour ce dernier point, Survoltage vous donne une indication des économies que vous pouvez réaliser si vous parvenez à réduire vos appareils en veille.  Mais il est difficile de savoir quels sont ces appareils. 
Pour ma part je les ai identifiés au travers des prises connectées (box, box-satellite et télévision) et je vais les ré-utiliser pour programmer l'arrêt électrique de ces appareils durant la nuit et mes absences. De cette manière je vais contribuer, certes, à ma petite échelle, à une utilisation plus responsable de l'électricité. Ce qui m’amène à une autre fonctionnalité de l’application, qui est clairement affichée par Survoltage : contribuer à une consommation plus vertueuse de l'électricité lorsque le réseau est en tension pour éviter de démarrer des centrales les plus polluantes pour soutenir la demande d’électricité. De plus, je peux gagner quelques sous pour les efforts que j’ai réalisés ! J’aime la partie ludique des défis et mes enfants ce sont eux aussi jeu et tentent de faire les défis avec moi.
Gestion des cookies

En cliquant sur “Accepter”, vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation et de contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Cookie preferences